FROM INDONESIA WITH LOVE (part 1)


J’ai eu la chance de partir en Indonésie avec le groupe Alea Jacta Est, pendant leur tournée de 10 jours, j’en ai donc profité pour faire des vidéos et des photos de notre road trip à travers Java et Bali.

En partance de Paris, nous avons fait une escale à Abu Dhabi avant de reprendre un avion pour atterrir à Jakarta ( à l’ouest de l’île de Java). Pour moi c’était la première fois que je voyageais en dehors de l’Europe, je savais que ce voyage allait être dépaysant. Au moment ou nous sommes sorti de l’aéroport, le temps était tellement humide et chaud que nous avons eu besoin de quelques minutes pour nous acclimatées.

Beno (L’ami de Farid, l’organisateur de la tournée) était là pour nous accueillir et nous conduire jusque sa maison, notre première nuit en Indonésie. Nous avons rencontré sa famille et sa mère nous a cuisiner à diner, la famille de Beno était très contente de nous voir.

Le matin suivant, j’ai décidé de me promener dans le quartier de Beno avec Olivier, pour visiter les alentours, nous avons pu constater à quel point c’était différent de la France. L’ile de Java n’est pas une ville très touristique, du coup chaque personne que nous avons croisée était étonnée de nous voir et tous le monde nous regardé. Nous avons rencontré un groupe de jeune, l’un d’entre eux avait un pigeon comme animal domestique, qu’il tenait dans ses mains, ils ont beaucoup rigolé en nous voyant.

Ensuite notre van est arrivé à Jakarta pour nous conduire à Bandung. Nous avons dit au revoir à la famille de Beno et nous avons pris la route. Une fois sur l’autoroute, on a pu constater que le code de la route était vraiment très différent, personne ne s’arrête au feu rouge, on a croisé quelques scooter avec une famille de 5 personnes dessus, roulant sans casque. Notre van avait quelque problème d’accélération, du coup on a mis deux fois plus de temps pour arriver a Bandung que prévu et la moitié du trajet s’est fait sur la bande d’arrêt d’urgence.

Lorsque nous avons repris la route, nous prenions les groupes locaux avec nous. Il y avait 16 places dans le bus alors que nous étions 20 avec les groupes locaux, nos amis indonésiens n’ont pas eu l’air d’être dérangé et se sont installés dans l’allée centrale du bus dans leurs sacs de couchage.

Nous sommes arrivés dans une grande maison, ou nous passions la nuit.  Ma nuit fut courte, la mosquée était collée à la maison et j’ai été réveillé par l’appel à la prière. J’étais le premier à me réveiller, j’ai mangé mon premier petit déjeuner indonésien, c’était vraiment très bon et tous le monde autour de moi semblait vraiment heureux et content de prendre soin de nous, c’était une expérience extraordinaire, nous avons partagé énormément de chose avec ces gens.

Lorsque  nous nous baladions dans la rue, beaucoup d’indonésien voulait nous se prendre en photo avec nous. Lorsque nous sommes arrivés a Tasikmalaya, le concert avait lieu dans un skatepark, au moment ou nous sommes arrivés sur les lieu, pas moins de 1000 personnes se sont retournés pour nous regarder et nous acclamer, c’était incroyable.

Lors du concert des groupes locaux l’ambiance était extraordinaire et tout le monde attendait Alea Jacta Est, mais ils n’ont pas pu joué ce soir, la police est arrivé et ils nous ont dit qu’ils n’étaient pas au courant qu’un groupe étranger jouait, malgré toutes les discussions, nous avons du remballer nos affaires et partir.

J’ai quand même eu le temps de commencer une nouvelle série de portrait. A Blitar, il y avait une convention de tatouage juste à côté de la salle de concert, quelques indonésiens se faisaient tatouer, nous avons donc décider de profiter de cette occasion pour faire quelques images pour le clip, ce qui fut difficile étant donné qu’aucun d’entre eux ne parlait anglais.

Nous avons pris le ferry jusque Bali, ce fut l’occasion de dormir un peu et dans de prendre quelques photos de toute la team. Lorsque nous sommes arrivés à Bali nous avons vu nos premiers singes, il y en a beaucoup sur l’île de Bali. Avant le concert, nous sommes allé profiter de la plage et des magnifique paysage.

Il n’y avait aucun touriste ou nous étions et tous les indonésiens ont su faire en sorte que nous ne manquions de rien.

Nous avons passé de superbes moments sur Bali et les concerts étaient vraiment au top, mais nous avons du retourner sur l’île de Java. Ce voyage a été extraordinaire, nous avons rencontré de très belles personnes, d’une grande ouverture d’esprit, curieux de notre mode de vie en France, tellement différent de la vie qu’ils mènent en Indonésie, compte tenu du salaire moyen en Indonésie il est quasiment impossible pour eux de voyager en dehors de leur pays, ce qui les a rendu encore plus curieux de nos vies en France.

Le dernier concert devait avoir lieu à la base militaire de Mageland, malheureusement le concert n’a jamais eu lieu comme a Tasikmalada, AJE n’a pas pu jouer sous prétexte d’un problème de passeport (malgré le fait que tout soit en règle).

Tout au long de ce séjour nous avons dû payer un certain nombre de fois les policiers afin de pouvoir jouer, mais cela n’a pas fonctionné pour le dernier concert. Nous sommes donc rentré à l’hotel, avons fait nos bagages et sommes retourné à Jakarta pour prendre notre avion.

Malgré les quelques problèmes pour jouer, nous avons découvert une culture riche, différente de la notre et des gens passionnés. J’ai hâte de pouvoir y retourner et de découvrir d’autant plus de chose and faire la connaissance de nouveaux amis. 

Terima kasih !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *